Les guides des aides sociales

Besoin d’informations sur toutes les aides disponibles pendant toute la durée de vos études, sur les bourses, le logement, ou encore sur les jobs étudiants?

Alors ces guides sont fait pour vous!

Le Guide Des Aides Sociales de la FNEO (Fédération Nationale des Etudiants en Orthophonie, pour les petits nouveaux) a été réalisé avec amour spécialement pour l’orthophonie, mais au national. Le Guide Des Aides Sociales de la FAMI (ou Fédération Aix-Marseille Interasso) a été réalisé par et pour les étudiants d’AMU (Aix-Marseille Université). Il n’est donc pas spécifiques à l’orthophonie mais vous pourrez sûrement y retrouver des aides spécifiques à la région!

Entre l’un et l’autre, vous devriez y trouver nombreuses de vos réponses!

Le GDAS de la FNEO est aussi disponible au format papier au sein de l’AEMO13 si vous avez besoin. N’hésitez pas à consulter par mail votre VP Questions Sociales, vos présidents ou la secrétaire.

GDAS-FAMI-2018

GDAS-FNEO-2018

Publicités

Octobre rose

1.jpg

Le jeudi 18 octobre, avec l’aide de Justine Javaudin (la super VP Event de la super asso AEMO 13 de la super école de Marseille), a eu lieu, au Bali, une soirée caritative pour le mouvement Octobre Rose. Ce dernier permet de sensibiliser contre le cancer du sein. 162,70€ ont été récoltés grâce à la vente de barbe à papa et de goodies pour la Ligue contre le Cancer.

Nous remercions chaleureusement tous nos étudiants orthos du love qui se sont massivement déplacés pour l’occasion.

Vos seinpathiques PCS, Justine et Roxane

2.jpg

Semaine de Sensibilisation de la FNEO au Handicap

Cette année, du 8 au 12 Octobre avait lieu la SSFH, la Semaine de Sensibilisation organisée par la FNEO au Handicap.

Durant cette deuxième édition, vos PCS dévouées ont organisé 4 événements.

Le lundi a eu lieu une soirée ciné-débat (avec des Princes à grignoter), pour débattre avec les étudiants présents autour du handicap après le passage de courtes vidéos. Les 21 étudiants présents étaient motivés, bienveillants, à l’écoute, et les débats très enrichissants ont permis de découvrir les différents points de vue autour du handicap.

bb.jpg

Le mardi, Justine et Roxane sont intervenues au collège Pastré Grande Bastide. Là-bas, elles sont allées dans 3 classes de 6° et 1 classe de 4°, pour parler avec eux du handicap. Après le passage d’une vidéo sur les jeux paralympiques, un temps d’échange a eu lieu pour parler de la place du handicap dans le sport, pour répondre à leurs questions, et casser leurs préjugés. Ensuite, avec la Hand In Box, boîte prêtée par la FEDEEH, qui contient des défis, ils ont pu expérimenter les différents handicaps. Cela leur a permis par la suite d’échanger sur leur ressenti. Cette journée fut une réussite, car elles ont eu face à elles des minots bienveillants, intéressés, curieux.

Le mercredi, malgré un temps apocalyptique, une soirée témoignages a eu lieu.

Durant cette soirée, des intervenants sont venus pour présenter divers sujets aux étudiants. Sébastien Lazzarotto nous a parlé de l’interdisciplinarité, Jean de l’association SAPHIR 13 nous a parlé du vécu de son handicap, Cathy Piasco a évoqué sa vie de maman d’enfant en situation de handicap, et Laura Lapierre nous a fait une présentation générale de l’autisme.

lkn4.jpg

Enfin, pour clôturer cette douce semaine, une soirée handi-dating a pris place dans les salles de la fac. Des petits ateliers, sur le thème du handicap étaient proposés aux étudiants ortho.

Des jeux adaptés aux personnes malvoyantes étaient présentées par l’association DASCLA, des animations avec un chien guide d’aveugle et une canne blanche ont pu être mises en place grâce à Rémi de l’association des chiens guides d’aveugles, un atelier d’initiation à la LSF était animé par Cyril Missonnier, et un stand Hand in Box était tenu par notre formidable Juliette Perrier, notre incroyable Pierre Martin, et vos merveilleuses inébranlables PCS dévouées Justine et Roxane.

dd6.png

 

 

 

Un BIG UP a notre super CM Créa Chloé (t’es le sang) pour ses magnifiques affiches !

HarrWEI Potter 2018

Cette année, les 2A ont organisé le WEI des 1A à La Ciotat sur le thème d’Harry Potter. Les autres promos étaient conviées également pour la soirée déguisée du samedi soir sur la plage et la course aux orthocrux le dimanche. Que des retours positifs sur cet événement ! Merci à tous pour votre bonne humeur et votre motivation à toute épreuve !

Bye bye les 5A !

L’AEMO13 félicite les nouveaux diplômés du Centre de Formation Universitaire en Orthophonie de Marseille 👩‍🎓👨‍🎓et leur souhaite réussite et prospérité dans leur vie professionnelle. 🎈


Nous avons eu le plaisir de les côtoyer pendant leurs 5 années de formation 📚, et nous espérons avoir la joie de les retrouver bientôt ! 😁


Bonne continuation à tous 👏

36558657_1710016285732126_8338494991605170176_n

Rencontre avec Saphir 13

Le 22 avril, 3 étudiantes ortho et 3 étudiantes infirmières ont rencontré l’association SAPHIR 13 lors d’une après-midi au parc Borély.

32787695_10216759775651358_6124395430181601280_n.jpg
Cette association, regroupant des personnes en situation de handicap moteur ou visuel, a bien voulu se joindre à nous pour une après-midi midi d’échange autour du handicap.
Nous avons fait un quizz pour apprendre de nouvelles choses au sujet des différents types de handicap, un temps d’échange autour d’un goûter, ainsi que des jeux de mise en situation (masques sur les yeux, fauteuils roulants).

Ayant eu des retours positifs des différents partis, cette expérience sera à renouveler prochainement !

32948279_10216759776731385_5951448925511614464_n.jpg

Vos guignols PCS dévouées, Justine et Roxane

Orthoquizz

Jeudi 12 avril, une soixantaine d’étudiants et candidats au concours d’entrée en école d’orthophonie se sont retrouvés dans les locaux du Crédit Agricole Grand Pavois pour une soirée conviviale.

30226269_1422088214604422_530528125772103680_n.jpg


Au programme:

  • de belles rencontres,
  • un super buffet concocté avec amour par notre super asso humanitaire,
  • sans oublier la raison principale : les révisions en vue du concours. Celles-ci étaient amenées sous forme de mini compétition par équipes mélangeant candidats et étudiants sur des thèmes de français, de mathématiques et de biologie.

Les gagnants ont eu des super lots. Un chouette moment plein de bonne humeur et de partage qui est devenu un rendez-vous annuel !

Nez Pour Sourire

31747853_2214839228541396_40096947092062n.jpg

Depuis quatre ans, les étudiants en santé marseillais se mobilisent pour le projet Nez Pour Sourire.

Nez Pour Sourire c’est une action solidaire étudiante nationale à l’initiative d’Ampli Mutuelle qui a pour but de collecter des fonds exclusivement reversés à l’association du Rire Médecin. Cette association, créée en 1991, forme des clowns professionnels dans le but de divertir les enfants hospitalisés et leur famille car s’amuser à l’hôpital c’est vital ! Ces clowns sont présents dans 7 services pédiatriques de la Timone à raison de 2 fois par semaine toute l’année. C’est pourquoi, les étudiants en santé marseillais sont d’autant plus motivés de participer à l’action Nez Pour Sourire.

Cette année, quatre filières ont pris part au projet : les étudiants en ergothérapie, en pharmacie, en psychomotricité et bien sûr en orthophonie dont 5 étudiantes formaient le comité de ville.

31543421_10216977466057375_7573601791959367680_n.jpg

Au cours de 8 actions différentes, plus d’une vingtaine de bénévoles inter-filières se sont mobilisés pour collecter.

Le comité marseillais Nez Pour Sourire remercie donc chaleureusement tous les bénévoles ayant participés ainsi que tous les donateurs qui permettront à des enfants d’oublier, le temps d’un spectacle personnalisé, leurs problèmes.

Evidemment, Nez Pour Sourire revient l’année prochaine alors si vous souhaitez faire partie de l’aventure, vous serez les bienvenus !

En attendant, n’hésitez pas à faire un don sur le site https://www.leriremedecin.org/

31815512_10216977463777318_4701991558411452416_n.jpg

Journée de défense du 29/03

Le 29 mars dernier, tous les CF se sont mobilisés au local pour La Défense de la Formation et l’Accès aux Soins en orthophonie. A Marseille, une centaine d’étudiants et de professionnels ont répondu à l’appel et ont manifesté leur mécontentement sur le Vieux Port. C’était un moment fort !

31517062_1678379472246252_9011052257017331712_n.jpg

🔍Zoom sur l’action marseillaise :
▪️Manifestation bruyante : les orthos ont donné de la voix autour de chants et slogans choc.
▪️Distribution de flyers pour sensibiliser les passants.
▪️Actions symboliques.

💬 Au matin du 29 mars, la délégation professionnelle et étudiante a été reçue à l’ARS Paca par Véronique Billaud, directrice déléguée aux politiques de santé et ancien bras droit du ministre de la Santé. Lors de cet entretien, elle a fait preuve d’une écoute attentive de nos problématiques et nous a indiqué qu’elle ferait remonter en main propre nos dossiers au ministère.

🎥 Côté presse :
France 3, la Provence et La Marseillaise étaient présents pour entendre nos revendications.

⁉️Mais alors… pourquoi nous mobilisons-nous ⁉️On vous explique.
Depuis 2013, les orthophonistes sont formés en 5 ans. Malheureusement, ils ne sont toujours reconnus qu’à hauteur de Bac+3 dans la fonction publique hospitalière et au sein des structures de soins.
❌Les conséquences sont nombreuses, et pèsent à la fois sur les patients, les étudiants et les professionnels.

🔻Les patients hospitalisés : La prise en charge orthophonique immédiate est essentielle en phase aiguë (séquelles d’AVC, traumatismes crâniens…). Elle ne peut cependant pas toujours etre assurée en raison de la pénurie d’orthophoniste dans les services hospitaliers. Les chances de récupération des patients en sont ainsi considérablement réduites et cela peut, en outre, conduire à des surhandicaps.

🔻La formation des futurs orthophonistes : Les étudiants ont de grandes difficultés à trouver des stages en institution. En effet, avec un équivalent de 950 temps plein dans la Fonction Publique Hospitalière, les 3300 étudiants ne peuvent pas tous avoir accès à des stages en hôpital au cours de leur formation. De plus, les maîtres de mémoire et les enseignants spécialisés dans la prise en charge hospitalière se font rares. Ainsi, les étudiants sont-ils moins sensibilisés et moins bien formés aux pratiques de la profession dans ce secteur.

🔻Un service hospitalier sans orthophoniste ne formera pas suffisamment les internes (nos futurs médecins prescripteurs) à notre champ de compétences, mettant ainsi la profession tout entière en danger.

Nous disons NON à la disparition de l’orthophonie hospitalière et en structure.

💥ORTHOPHONIE : TOUS TOUCHÉS, TOUS CONCERNÉS. 💥